Analyse
tes sentiments

Gestion des sentiments

Es-tu quelqu’un d’expressif ? Peut-on lire immédiatement sur ton visage ce que tu éprouves ou es-tu plutôt une énigme pour les autres ? Les sentiments, c’est compliqué, et leurs effets sont très variés. Il y a bien sûr l’amour et la haine, mais aussi la colère, la tristesse et l’espoir. Lorsqu’on vit quelque chose d’intense que nous ne pouvons pas catégoriser se crée soudain un maelström de sentiments parfois impossibles à identifier.

 

Imagine que tu sois en colocation avec deux autres personnes. Vous êtes bons amis et passez le plus clair de votre temps ensemble. Un jour, les deux autres t’annoncent qu’ils ou elles sont en couple depuis quatre semaines. Tu es bouche bée, car tu n’as rien soupçonné. Tu dois maintenant démêler un enchevêtrement de sentiments. Te réjouis-tu pour le couple ou éprouves-tu de la déception, de la colère ou de la jalousie ? Fais-tu le deuil du temps passé tous les trois ?

Le mieux que tu puisses faire maintenant, c’est d’intégrer ce qui s’est passé sans réagir dans l’immédiat. Tu n’es pas obligé(e) de féliciter le couple sur-le-champ, mais tu ne devrais pas non plus laisser libre cours à ta déception ou à ta colère tout de suite. Tu as le droit de prendre du recul, d’identifier tes sentiments et de faire de l’ordre dedans. Sur le moment, tu pourrais dire quelque chose qu’il serait impossible de rétracter et qui serait toujours dans l’air.

 

Tu peux aussi penser au sport : Regarde comme les nerfs sont à fleur de peau ! Quand les arbitres prennent une décision injuste, tu dois prendre sur toi, même si c’est dur. Protester ne sert à rien dans ces cas-là. Cela peut même aggraver les choses et mener à de la violence.

 

C’est bien de prendre en compte ses sentiments, mais il ne faut pas céder à la moindre impulsion et perdre le contrôle de ses sentiments.

Parle-nous de toi et tente de gagner un des dix abonnements annuels Migros Fitness@home